Futur

Et si l'avenir était entre nos mains, qu'en ferions-nous ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [ART]Cinéma

Aller en bas 
AuteurMessage
Arthur
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 87
Age : 30
Localisation : DTC (Derrière Toi, Coucou!)
Date d'inscription : 20/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage:

MessageSujet: [ART]Cinéma   Dim 20 Avr - 6:15

Histoire de remplir un peu le forum et vous faire parlez mais aussi découvrir et faire découvrir, parlons un peu d'art par ici et dare-dare (houhou le jeu de mot).

Pour ceux qui ne connaissent pas les 7 arts, les voici :

1er art : l'architecture, (et la mathématique ?)
2ème art : la sculpture
3ème art : la peinture, (et le dessin)
4ème art : la danse
5ème art : la musique
6ème art : la poésie, ( et la littérature ?)
7ème art : le cinéma
8ème art : la prestation (Télévision, Photographie, et ... Théatre ?)
9ème art : la bande dessinée

Bref, j'me lance la d'dans (pas que je sois cinéphile ou réalisateur, mais simplement gourmand de culture et d'art et rien de mieux que le cinéma pour se mettre en jambe) histoire de faire partager nos découvertes, émotions et culture dans le cinéma.

_________________
Tout est provisoire :
l'amour, l'art, la planète Terre, vous, moi... Surtout moi...


Dernière édition par Arthur le Mer 23 Avr - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 87
Age : 30
Localisation : DTC (Derrière Toi, Coucou!)
Date d'inscription : 20/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage:

MessageSujet: Re: [ART]Cinéma   Dim 20 Avr - 6:17

J'vais commencer par un genre qui est peu connu, peu regarder, et apprécié de peu mais qui selon moi vaut le détour.

Mad Max, film du genre SF pour certain mais plus précisément, pour les puristes, post-apocalyptique. Dans un futur proche après une belle guerre nucléaire qui dévaste la Terre et rend le sol (et donc l'eau) radioactif, il ne reste presque plus rien de la civilisation humaine. Les personnes se regroupe en tribu et les tribus se tapent dessus pour du pétrole car c'est devenu une denrée rare mais utile (surtout quand t'as un véhicule) bref... là j'expose plutôt ce à quoi ressemble un monde post-apo donc je vais vous mettre les synopsis des trois Mad Max/

Mad Max:
Mad Max est une série de trois road movies de science-fiction australiens réalisés par George Miller. L'univers des films est un pays ayant une société organisée décadente et de grands espaces déserts occupés par des hordes sans foi ni loi. Mad Max est représentatif d'un certain courant du cinéma australien.

Mad Max 1 : (1979)
Dans un futur proche, les grandes nations sont entrées en guerre pour le pétrole ; exaspérées par la situation de crise, les populations se sont révoltées, les nations essaient de maintenir un semblant d'ordre tandis que des bandes de délinquants sillonnent les routes (note : ces éléments ne sont connus que dans Mad Max II).

Max Rockatansky (Mel Gibson) est un policier de la route, un « bronze » (en référence à la couleur de sa plaque de service). À bord de son Interceptor (une Ford Falcon XB sedan australienne, propulsée par un 351 Cleveland, 5,8 litres de cylindrée), il est chargé de faire régner la sécurité et de combattre les bandes de pirates de la route ; il fait équipe avec le motard Jim « Mother Goose » (« Mère l'Oie », surnom traduit par « le Gorille » en français, incarné par Steve Bisley). Sa meilleure arme est son sang-froid, qui lui permet de faire « craquer » ses adversaires lors d'impressionnants face à face routiers.

Lors d'un affrontement vu au début du film, il tue un membre des Nightriders (Aigles de la Route, en français), un fou dangereux du volant et apprend plus tard que le reste de la bande est à sa recherche. Quand son associé Jim le Gorille se retrouve gravement brûlé par les Aigles de la route, il prend peur et décide de quitter son poste de policier intercepteur. Il part alors vers le Nord avec sa femme et son bébé, loin de la violence routière. Mais les Aigles de la route parviennent à le retrouver et tentent de tuer sa femme et son bébé qui finissent à l'hôpital dans un état extrêmement critique. Max, fou de rage, réendosse son uniforme et part à la poursuite des motards dans le seul but de les tuer…

Mad Max 2 : (1981)
Max n'a plus de famille, plus d'amis, plus d'attache. Il est maintenant un solitaire qui sillonne les routes de ce pays livré à la violence. Les bandes se font la guerre pour le bien le plus précieux et le plus rare : le pétrole. Sa route croise une communauté qui gère une raffinerie et qui est assaillie par une bande, menée par le seigneur Humungus. Le carburant est stocké dans une citerne mais elle ne peut pas être déplacée sans l'aide d'un camion. À court de carburant, Max décide de les aider en échange de quelques litres.

Mad Max 3 : "Au-delà du Dôme du Tonnerre" (1985)
Une guerre nucléaire a achevé la société mourante, les hommes s'organisent sous la forme de tribus qui luttent pour leur survie. Alors qu'il sillonne le désert dans son chariot tracté par des chameaux, Max se fait agresser et voler ses biens. En poursuivant ses voleurs, il arrive dans une ville, Bartertown, littéralement « la ville du troc » (Trocpolis). Cette ville, dédiée au commerce, est régie par Aunty Entity (Entité, Tina Turner), qui organise un début de civilisation en remplaçant le vol par le troc. Dans cette ville, les conflits et querelles interpersonnels sont réglés par un duel à mort dans une arène, le Dôme du Tonnerre (Thunderdome), afin d'éviter des vengeances, luttes de clans et vendetta qui mèneraient à l'effondrement de cet embryon de société. La société est soumise à des règles simples rédigées par Aunty Entity sous la forme de slogans : « two men enter, one man leave » (« deux hommes entrent, un homme sort », pour les duels à mort dans le Dôme du tonnerre) ou encore « bash the deal, face the wheel » (« viole l'accord, affronte la roue », la condamnation étant choisie au hasard par une parodie de loterie).

La ville est alimentée par du méthane créé à partir du lisier de porcs, élevés sous la ville. L'élevage et l'usine à méthane sont dirigés par Master Blaster (« Maître Bombe »), un couple formé par un colosse débile (Blaster) et un nain intelligent (Master) juché sur ses épaules. Lorsqu'il a un conflit avec Aunty Entity, Master décrète un embargo et coupe l'alimentation en énergie de Bartertown.

Max découvre, en arrivant dans cette ville, que la renaissance de la civilisation s'accompagne de celle des intrigues politiques. Y a-t-il un avenir au-delà du Dôme du Tonnerre, c'est-à-dire au-delà de Bartertown ? Mais aussi, doit-on recréer une société similaire à celle qui a failli ?


Personnellement mon préférer est le second qui représente bien l'aspect post-apo guerre des vivres entre clans ; suivit du premier qui est le moins humoristique et le plus orienté critique politique avec le côté post-apo assez spécial mais bien présent et enfin le troisième où l'humour est un peu trop présent pour moi ainsi qu'un côté Folklorique que j'apprécie pas spécialement, mais encore une fois la guerre des clans est encore présente ainsi que le côté communautaire où chacun refait ça petite politique sans communiquer avec les autres ; par contre ce n'est plus une guerre pour la vie (à part pour Max) mais un peu du n'importe quoi...
Bref, toujours est-il que les trois sont à voir (vous pouvez les trouver sur daily en 6 parties chacun) et à revoir et re-revoir et pour moi à acheter ^^

Bien à vous!

_________________
Tout est provisoire :
l'amour, l'art, la planète Terre, vous, moi... Surtout moi...


Dernière édition par Arthur le Mer 23 Avr - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jandermaur
Minéral
Minéral
avatar

Masculin Nombre de messages : 6
Age : 28
Localisation : Talence
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: [ART]Cinéma   Mar 22 Avr - 16:04

J'ai vu que les 2 premiers, et c'était ya longtemps mais tout a fait d'accord. Le premier, je retiens surtout une mise en scène brute, sèche et nerveuse, vraiment excellente.
Et pour parler du second, j'avais lu une remarque d'un journaliste qui parlait des nombreux films fantastiques sombres, ou qui du moins avaient un ton bien particulier, qui étaient sorti en 1982 et c'était impressionnant : Conan, Mad Max 2, Evil Dead, The Thing ou même Brisby et le Secret de Nihm (un dessin animé qui a la gueule d'un Disney mais qui a une noirceur assez étonnante pour un film d'animation pour enfants, et qui pour moi est une vraie merveille !)... L'époque devait être peu propice à la rigolade^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ART]Cinéma   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ART]Cinéma
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Orange Cinéma Séries
» Cinéma " Le Normandy " au Havre : Projet de Reprise
» Institut des métiers du Cinéma de Normandie
» La fête du cinéma
» Quizz répliques de cinéma

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Futur :: Le Présent :: Art et Culture-
Sauter vers: